BIENVENUE
top sitestop sites
top sitestop sites
annexesles elfesles sorciersquêtes


Foreign Kingdom
everything is falling apart
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

La loi du Talion ♦ Niniel Tirithiel [Terminée]

avatar
Niniel TirithielAdmin
Métier(s) : Membre d'un groupuscule de reconnaissance vers le nouveau monde, armée royale elfique.
Equipements : Deux dagues en solide et élégant acier elfique, un arc long ainsi qu'un carquois.
Voir le profil de l'utilisateur http://foreign-kingdom.forumactif.com/t33-niniel-tirithiel#39
MessageSujet: La loi du Talion ♦ Niniel Tirithiel [Terminée]  Sam 1 Juil - 18:37



mon avatarNiniel Tirithiel

Niniel Tirithiel

La Loi du Talion.

  • prénom(s)Niniel
  • nomTirithiel
  • sexeFéminin
  • âge152 ans
  • raceElfe Vanyar
  • métierMembre d'un groupuscule de reconnaissance vers le nouveau monde, armée royale.
  • avatarNatalie Dormer
mon avatar

caractère

cliquez ici

 Niniel est une jeune elfe au caractère bien trempé. Elevée dans une famille exclusivement masculine, elle n'a pas connu sa mère et s'est toujours appuyée sur le comportement de ses trois grands frères. La douceur de ses traits cache un mental d'acier et une détermination sans faille. Elle ne supporte pas que l'on lui dise ce qu'elle doit faire et comment elle doit le faire, excepté lorsqu'elle reçoit des ordres. Elle a mit un point d'honneur à régner elle même sur sa vie et ne compte pas obéir à qui veut de droit. La blonde s'éloigne quelque peu des préjugés basiques  concernant les elfes, il sera ardu de retrouver en elle ce côté paisible que possèdent beaucoup d'hommes et femmes de sa race. Son esprit, s'il est extrêmement vif et actif, préfère l'action à la réflexion. Cela fait d'elle une lame particulièrement réactive, mais une assez piètre stratège lorsqu'elle est dans le jus d'un combat. Il lui arrive bien évidemment de conduire des actions préméditées, voyez par là qu'elle sait tout de même très bien se servir de sa tête et n'ira pas foncer tête baissée dans un piège ou une situation fâcheuse. Mais si elle doit choisir entre se mettre à l'écart pour convenir d'un plan ou s'enfoncer dans l'action, elle n'hésitera pas très longtemps. Globalement, son côté sang chaud la tient à l'écart de ceux de sa race. Son intelligence, bien qu'égale à ses semblables, semble fonctionner un peu différemment. La patience et le stoïcisme elfique l'ennuient à dire vrai. Si elle aime profondément sa culture et son peuple, elle n'aura aucun problème à s'éloigner d'eux pour partir en solitaire. C'est une elfe qui agit au pouvoir de son intuition, elle suit ce que lui dicte son instinct et ses sens.
Cela fait d'elle un bon élément, extrêmement réactif et toujours sur le coup. Une vraie pile électrique, incapable de rester en place. La jeune elfe trouve toujours quelque chose à faire ; explorer, nager, marcher, tailler ses propres flèches, grimper aux arbres ou encore s'entrainer. Lorsqu'elle monte la garde, il lui arrive très régulièrement de tailler de petits morceaux de bois en amulettes complexes. Niniel est, l'on peut le deviner, une elfe qui parle peu. Les conversations qu'elle tient ont toujours un but bien précis, elle n'aime pas bavarder pour combler un vide, un blanc. Peut-être n'a-t-elle jamais rencontré compagnie stimulante à ses réflexions ? En tous les cas, sans être taciturne et patibulaire, elle se contente d'un sourire plutôt que d'une longue phrase inutile. Son visage est extrêmement expressif, il est plutôt amusant de la regarder réagir à une conversation.
Il va sans dire que le combat l'a beaucoup endurcie. Il n'était pas rare, auparavant, de croiser cette même elfe, le rire aux lèvres, une phrase taquine au creux des dents. Après avoir longtemps observé ceux de sa race et les différences qui les séparaient en fossés plus ou moins profonds, Niniel en a conclut que le silence était son meilleur allié. L'action sa meilleure amie. Son intelligence sa plus grande arme.
Une seule loi régit véritablement sa vie, la loi du talion. Œil pour œil, dent pour dent. Aussi simple que ça.
mon avatar

histoire

cliquez ici



Arendel se saisit du nourrisson, le visage impassible. Son frère, haut seigneur et proche conseiller du Roi Elfe, posa sa paume sur le ventre de sa fille à peine âgée de quelques jours. Son doigt fin suivit l'arrondit de la joue de l'enfant, caressa les quelques mèches blondes qui s'échappaient du capuchon de soie habillant son front.

Tu es sûr, Honeg ? (ici Honeg veut dire Petit Frère)
C'est pour le mieux. Rappelle toi, elle ne doit pas savoir. Tes fils seront ses frères. Tu seras son père et ta maison sera la sienne. Je te fais confiance. A tes côtés, elle sera libre et sauve, à tes côtés elle connaîtra ce que jamais je ne pourrais lui apporter.
Et sa mère ?
Elle connaîtra le même sort que moi.


Le silence résolu qu'adopta Arendel fut son unique réponse. Il vit son frère hocher la tête puis reculer, le visage tout à coup fermé et dur. La main qu'il avait reposé sur le corps de l'enfant quelques secondes plus tôt se serra rudement. Puis il se détourna et quitta le perron de la maison sans un bruit, disparaissant dans la végétation.

Il ne t'a pas nommée, toute petite.

Le grand elfe blond leva le regard vers les frondaisons des arbres, contemplant le vent jouer dans les ramures émeraudes, cherchant le ciel au travers des feuilles. Une goutte de pluie vint s'écraser à ses pieds, claquante sur le bois.

Tu seras Niniel, Fille des Larmes.




Niniel s'accroupit dans les feuillages, son pied léger lui assurant une position pratique et confortable. Sa vision perçante s'accommoda rapidement à la semi pénombre qu'offrait le bosquet dans lequel elle s'était dissimulée pour observer en toute tranquillité. Oliel, Arather et Gaerther progressaient dans le sentier en contrebas, suivis de très près par Arendel. Tous trois se tenaient prêts à réagir, l'arc sortit et les sens aiguisés. Ils cherchaient cette biche blanche depuis près d'une heure, Arendel bien décidé à former ses fils à l'art de la chasse. Tous trois plus âgés que Niniel, ils avaient apprit très jeunes à manier cette arme qui leur était à présent extrêmement familière. C'était injuste. Elle qui devait apprendre les arts du chant et de la musique, de la littérature et autres arts intellectuels préférait grandement s'échapper de ses leçons pour suivre son père dans les leçons d'armes. La jeune elfine s'était entraînée en solitaire pour maîtriser le tir à l'arc et elle n'attendait qu'une seule chose ; faire ses preuves. Peut-être que si son père était témoin de ses réelles capacités, il lui accorderait le droit de suivre le même entrainement que ses fils. Elle avait alors décidé de traquer la même proie qu'eux et de l'abattre sous leurs yeux.
Il y eut un bruissement dans les herbes en contrebas et la biche bondit hors d'un bosquet pour se diriger tranquillement vers le ruisseau qui serpentait quelques mètres plus loin. Les quatre hommes cessèrent leur progression.

A ton tour Oliel. Avait murmuré Arendel.

Niniel vit son grand frère sortir une flèche de son carquois alors, sans attendre, elle se saisit de l'une des siennes. Les gestes précis et mortels, l'enfant encocha sa flèche puis souffla doucement, se concentrant pour ne pas rater sa cible. Avant qu'Oliel n'ait pu décocher sa flèche, la sienne était partie, filante entre les arbres pour aller se planter dans le corps de l'animal. La biche s'écroula, mortellement touchée. Niniel surgit des buissons, un grand sourire victorieux prenant possession de ses traits. Ses frères et son père se retournèrent brusquement vers l'enfant, interdits.

Ada ! Ada, j'ai réussi ! (Ada signifie père, papa)

Mais il n'eut pas le regarde de fierté qu'elle avait escompté. Oliel rangea sa flèche en secouant la tête tandis que ses deux autres frères rejoignirent la dépouille de l'animal, l'honorant d'une prière à Illuvatar.

Je peux savoir ce que tu fais ici, Niniel ? Tes leçons ne sont pas finies, il me semble t'avoir interdit de venir seule dans les bois.
Mais je n'étais pas seule puisque vous étiez là ! Je voulais te montrer, Ada, j'ai appris seule. Pour pouvoir être avec vous


Arendel lui offrit un regard sévère, d'un geste de la main, il lui ordonna de descendre de la motte de terre sur laquelle elle s'était postée.

Je t'ai déjà expliqué, Niniel. Je ne veux pas que tu coures ces risques. Les bois peuvent être dangereux pour toi.
Mais s'ils sont dangereux pour moi, ils le sont aussi pour mes frères ! Je dois apprendre pour pouvoir me défendre ! Les leçons à la maison ne m'intéressent pas, Ada. Je veux me battre comme eux !


Son père la contempla durant quelques secondes, une moue ennuyée sur le visage. Il posa sa paume sur le crâne de la jeune fille, ses doigts s'immisçant dans les nombreuses tresses ornant sa chevelure. Il s'accroupit en face d'elle, plongea son regard dans le sien.

C'est ce que tu veux ?
Oui Ada.
Tu le veux vraiment ?
Oui, vraiment.
Alors sois patiente. Je veux d'abord que tu suives tes leçons à la maison et... Niniel ne fait pas cette tête.


L'enfant croisa les bras, se renfrognant.

Et ensuite tu pourras suivre l'apprentissage que je réserve aux garçons.




Niniel poussa la porte d'entrée dans un geste pressé, le pas rapide. La jeune elfe avait à présent bien grandit, un bon nombre d'années s'étaient écoulées. La femme qu'elle était devenue était bien différente de l'enfant qu'elle avait été autrefois. Ses cheveux blonds noués en un entrelacs de tresses étaient dissimulés sous un capuchon, son corps habillé d'une tenue de cuir prompte aux marches en forêt et aux entrainements d'armes. Cela faisait plusieurs mois qu'elle n'avait pas franchit le seuil de sa maison, trop occupée à suivre ses classes à la capitale, dans les garnisons même du roi. L'annonce de ces terres découvertes par delà l'océan avait été l'occasion parfaite pour elle de s'engager définitivement. Après que son père eut accepté de la former aux arts de la guerre, la jeune femme s'était passionnée pour le combat.

Niniel !

Oliel vint l'accueillir, le visage ravagé par une tristesse évidente. Il ouvrit ses bras pour qu'elle vienne s'y loger. La blonde serra son frère dans ses bras, les membres tremblants.

Dis moi que les nouvelles que j'ai reçu sont fausses, Oliel, je t'en prie.
... Ada t'attends.
Souffla-t-il pour seule et unique réponse.

La jeune femme chassa une larme du coin de son œil puis se dégagea brusquement des bras d'Oliel. Le corps parcouru d'une frénésie, elle couru presque dans les couloirs, bousculant les quelques elfes qui croisèrent son chemin. Sa foulée leste la conduisit jusqu'à une porte fermée. Alors, le souffle court, la jeune femme se stoppa, incertaine. Sa main tremblante poussa le battant, elle fut accueillie par une lumière chaude, celle du feu qui grondait dans l'âtre. Malgré la chaleur des braises, la pièce lui paru froide et inanimée. Son père, debout de dos devant le simple brancard au milieu de la pièce, ne se retourna pas. De la bouche de l'homme s'échappait une mélopée sublime, un chant céleste et mortuaire qui glaça la jeune femme. Ses épaules affaissées provoquèrent un frisson chez la blonde, elle fit un pas, hésitante. Ses yeux azur se posèrent, médusés, sur la main inerte qui choyait dans le vide. Ce bras blanc s'échappait de la majestueuse couverture dans lequel avait été enveloppé Gaerther.
Le pas lent et incertain, Niniel rejoignit son père. Son visage se crispa lorsqu'elle découvrit le visage de son frère, sans vie, paisible, comme endormi. Ses mains tremblantes se saisirent des doigts du grand Gaerther, la froideur de sa peau la brula. Elle serra sa chair entre ses paumes, le visage baigné de larmes.

Comment ? Souffla-t-elle.

Arendel se saisit de la main que tenait Niniel, la lui retira puis la replaça sur le torse du jeune homme.

Il était partit pour le nouveau monde. Un éclair vert l'a frappé en pleine poitrine et Oliel n'a pas pu le sauver, il n'a rien pu faire du tout.


Niniel contempla son frère, son visage se fermant sensiblement. Le nouveau monde... Un monde de sorcier, par delà l'océan. Un monde de paria et d'assassins.

Ils l'ont tué. Murmura-t-elle. Qui l'a vengé ?

Son père ne répondit pas, les yeux fermés. Niniel eut un sifflement de dégout.

Il faut l'accepter, à présent. Le venger ne le fera pas revenir, Niniel.
J'irais moi. Je suivrais ses traces.
Non.
J'irais. Peu m'importe ce que tu diras.


Le regard de son père, autoritaire, vint rencontrer le sien avec violence.

L'on vient de me prendre mon fils et tu veux que je laisse s'enfuir mon unique fille ?!
Qui le fera si je n'y vais pas ?!
Pas toi !!
Rugit-il. J'ai été suffisamment patient, Niniel, pour t'apprendre des arts que j'aurais préféré que tu ne connaisses jamais. J'ai été suffisamment conciliant pour accepter que tu t'en ailles vers la capitale, j'ai accepté que tu nous quittes ! Mais tu ne risqueras pas ta vie une fois de plus, je te l'interdit !

Un rictus de rage prit possession des traits de la blonde.

Je me fiche de tes interdictions, je suis assez grande pour prendre mes décisions. Je vengerais mon frère. Cette race... J'ai entendu beaucoup d'histoires sur eux, je ne compte pas les laisser tuer les nôtres et briser notre harmonie !
Ta jeunesse t'aveugle, mais tu m'obéiras, Niniel. Tes escapades, la capitale, cela suffit... Il est temps que cela s'arrête... Tu devrais trouver un compagnon pour partager ta vie.
Un... Tu me demandes de me marier.
Si je n'arrive pas à te faire te tenir tranquille, un mari le pourra peut-être.
Et tu comptes choisir pour moi ou j'ai encore le droit d'aimer qui je veux ? Je ne te reconnais pas, Ada.
Les temps qui s'annoncent sont sombres et incertains, je préfère te savoir en sécurité.


Niniel eut un sifflement dédaigneux, elle se recula et fit volte face pour s'en aller.

Ne me désobéis pas, Niniel.

Elle ne répondit pas, s'en allant à grands pas vers la sortie. Son frère la regarda passer et la suivit jusque dehors pour la voir s'enfoncer au plus profond de la végétation.


hors jeu

parce qu'en général t'as une vie à côté

Une petite présentation ? Moi c'est Zazu, enchantée ♥ Je fais du rp depuis près d'une dizaine d'années. J'ai beaucoup trop hâte d'rp ici ahah !
©linus pour Epicode
avatar
Daeron IngarlionAdmin
Métier(s) : Commandant de l'armée de Meleroth, capitale du monde Sorcier
Equipements : Une Epée. Un Arc en bois de bouleau avec 20 flèches taillés par ses propres soin.
Son bouclier. Une paire de couteaux forgés par son maître d'arme. Un pendentif fait d'un cristal qui n'existe pas dans le monde sorcier, appartenant à sa mère.


Voir le profil de l'utilisateur http://foreign-kingdom.forumactif.com/t31-daeron-fiche-de-competences
MessageSujet: Re: La loi du Talion ♦ Niniel Tirithiel [Terminée]  Dim 2 Juil - 22:09



bienvenue

Bravo à toi tu es désormais validé ! cheers Maintenant, tu peux vaquer sur l'entièreté de FK. Nous t'engageons à te rendre ici afin de savoir par où te diriger pour débuter sur le forum. En espérant te croiser bientôt en RP What a Face N'hésites pas à contacter un membre du staff si tu as la moindre question !

My love, i'm so glad you to be here. *pose sa marque définitive sur Niniel*

La loi du Talion ♦ Niniel Tirithiel [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« F O R E I G N . K I N G D O M S » :: personality :: your turn :: ils sont validés-